Jacques Patarozzi

Danseur, moine zen, chorégraphe et pédagogue français, il se forme à la danse auprès de Gene Robinson, professeur de danse "Jazz" à l'opéra de Paris et fait ses débuts d'interprète en 1967.

 

Après avoir dansé notamment pour Félix Blaska, Anne Béranger et Joseph Russillo, il part pour les États-Unis en 1970 et intègre la compagnie de Paul Sanasardo où il signe ses premières pièces.

De retour en France en 1975, après avoir été Directeur de la First Chamber Danse CO en 1974, il dirige l’École de Danse du Nouveau Carré Sylvia Montfort (Paris) et fonde en 1976 la troupe "La Main" (troupe avec laquelle il participera au concours de Bagnolet et à plusieurs festivals) avec Malou Airaudo et Dominique Mercy.

En 1978, ils sont tous trois invités par Pina Bausch à travailler à Wuppertal. Le groupe continue à se produire en France jusqu'en 1982, année où Jacques Patarozzi forme la compagnie "Balmuz". La compagnie travaillera ainsi pendant quinze ans en France et à l’étranger, créant une ou deux nouvelles pièces chaque année. Créant régulièrement de nouvelles œuvres jusqu'en 1996 (Soubresaut), il ne cesse parallèlement d'enseigner.

 



Après avoir dansé pendant plus de trente ans, Jacques Patarozzi crée en 1999 le festival Le Printemps de la Danse en Charente.

 

De 2009 à 2014, il dirige le théâtre l’Avant-scène Cognac et succède à René Marion, directeur de la structure de 1989 à 2008. Dès mars 2010, il met en place un temps fort de la Danse avec le festival « Danse et Vous ». Tout en conservant la pluridisciplinarité que la structure propose, le théâtre obtient le label scène conventionnée « inclinée danse ».




Depuis plusieurs années, il pratique le zen avec Jacques Brosse, son maître. Il a été ordonné moine en 2004 et dirige des séances de méditation zen à Angoulême.